SNS SOLUTIONS partenaire au Toulouse Robot Race le 23 Septembre 2017

En tant que partenaire et coorganisateur de cet événement, SNS SOLUTIONS souhaite motiver des vocations auprès du grand et jeune public pour les métiers du numérique ! En effet, faire fonctionner des machines autonomes nécessite des compétences en matières logiciel et matériel : les robots rendent concret et fun pour le grand public les possibilités offertes par le numérique.

La Toulouse Robot Race est une course de vitesse : le vainqueur sera celui qui aura obtenu le meilleur temps sur un parcours prédéfini, à l’issue de plusieurs manches.

Chaque équipe peut inscrire un ou plusieurs de ses robots dans l’une des catégories suivantes :

Catégorie “roulant” : les robots de cette catégorie doivent être mûs par des roues ou des sphères. Les robots peuvent avoir une ou plusieurs roues (sphères), motorisées ou non.
Catégorie “piéton” : les robots de cette catégorie ne peuvent avoir, au maximum, que deux points d’appui (pieds) avec le sol.
Hors catégorie ou “multi pattes” : les robots peuvent avoir un nombre illimité de points d’appui (“pattes”, chenilles, etc.) avec le sol. Plus généralement, cette catégorie regroupe tous les robots ne rentrant pas dans l’une des deux premières catégories. Les drones volants sont exclus de la compétition.

Les robots doivent concourir aux épreuves de manière totalement autonome. Ils ne doivent être ni pilotés, ni guidés, ni téléguidés par un être humain. En revanche, ils peuvent se guider à l’aide de n’importe quel type de capteurs (tactile, laser, ultra son, imagerie), qui devront être placés sur le robot lui-même et dont les feed backs devront être produits et traités localement. Il est interdit d’utiliser une centrale de calcul déporté. Les robots ne doivent pas être raccordés, de manière filaire ou sans fil, à un quelconque dispositif externe, à l’exception du dispositif d’arrêt d’urgence.